jeudi 10 octobre 2013

Les enfants et moi, une belle histoire d'amour.



Hier, Anne-Marie et moi étions à une soirée de lancement de fabuleux produits sans gluten et sans allergènes BRODO et je me suis rendue compte que, même si j’avais d’autre taches à accomplir, (aider et animer) je ne lâchais pas le mignon petit garçon de notre amie Julie, la madame Brodo de l'événement en question.

Je suis comme ça, je suis toujours attirée vers les enfants. Pas de la façon pas correcte… je ne les attends pas dans un parc avec un imperméable sur le dos et des bonbons;  je suis attirée vers eux dans le sens que quand il y a un enfant, je veux être avec lui. Je comprends les enfants. Les joies, les difficultés, les « gentils », les « méchants », les incertitudes, les amis… Et tout ça marque tellement l'enfance. Et bien moi aussi je veux les marquer. Pas littéralement. Je veux pas les tatouer, bien sûr, mais j’aimerais que mon petit passage dans leur vie soit positif… ou au pire, ne fasse rien du tout.

Mais si les enfants ne sont pas cool, que vous me demandez? Si ils pleurent fort dans une salle d’attente ou qu'ils donnent des coups de pieds à ton banc dans un avion? Bien dans ces moments là, je veux savoir si je peux les rendre cool, les faire rire, peu importe, mais les rejoindre! Je veux leur parler et je ne me gêne pas pour le faire. Quand ils sont jeunes et ne me parlent pas (notez que tout se fait en présence des parents, je n’aborde pas un jeune tout seul dans un coin à part s’il est perdu), je les comprends, je leur dit bravo de ne pas parler aux amis qu’ils ne connaissent pas. Puis, je me présente et je leur dit que moi aussi je suis gênée, sauf que moi ça ne parait pas.

Je fais ça avec les enfants et les ados. Pour de vrai, les grands me demandent pour devenir  amis facebook! Je leur demande régulièrement comment va leur journée, je me rappelle des choses qui se passent dans leur vie, dans le sport ou à l’école. Je les félicite et les encourage quand il faut. Je me rappelle des enfants au soccer avec mes garçons quand ils étaient des petits de 5 ans! Je me rappelle des grands qui étaient gentil avec eux et qui ont maintenant presque fini le secondaire. Je pleure quand un petit en est à sa graduation de la garderie et quitte pour une autre école. C’est moi la madame qui dit à un enfant dans la rue « Je te connais depuis que tu étais haut comme ça! »

J’aime ça me réveiller et qu’il y ait  2-3 enfants de plus dans la maison. Ils viennent chez nous pour jouer mais aussi parce qu’ils savent que je les aime en retour. Leurs parents les laissent venir parce qu’ils savent que je vais leur porter attention.

Tout ça me fait sentir bien! Ça me donne l'impression que le fait d'être une communauté, de connaître les amis sur la rue, de dire bonjour et de s’informer sur les autres (je ne me compare pas- je perdrais LOL) n’est pas tout à fait terminé.

Et que dire des bébés. Un rire de bébé est comme du crack pour moi, et probablement tout autre parent. Même les frères et sœurs s’y mettent. Qu’est-ce qu’on aura pas fait pour faire rire un bébé? Je suis tombée exprès plusieurs fois, même dans la rue, je me suis roulées par terre, j’ai fait des danses loufoques, j’ai foncé dans des portes, j’ai reçu de la nourriture dans la figure, j’ai fait semblant de ne pas être capable de les attraper, de les échapper,  j’ai parlé avec des voix ridicules, j'ai tout fait pour le rire d'un bébé!
Un bébé pour moi c'est un pur délice, même quand il pue! Je ne peux pas m’en empêcher, moi qui voulait 6 enfants, de vouloir câliner un bébé. Ma sœur vient d’accoucher et j’ai pu tenir la petite Luna, à 6 livres et demi, alors qu'elle avait 12 heures de vie à peine. Même un bébé de cet âge là je trouve ça beau et ça fait du bien à mon cœur. Je suis chanceuse! J’ai hâte de la revoir la petite peanut! Et sa grande sœur Alba qui est si croquante que ça fait physiquement mal, et son grand frère Kevin qui, du haut de ses 12 ans et de sa trisomie 21, est le plus affectueux et content des petits garçons!

Bref, j’aime les enfants, les miens et les vôtres! Et là je m’ennuie! Revenez les amis, je veux des câlins !!! 

Et si je me partais une garderie?

2 commentaires:

  1. Si tu ouvres une garderie, viens le faire dans mon coin :)

    RépondreEffacer
  2. très beau et inspirant ton amour des enfants Annie!

    RépondreEffacer